49 min •
En juin 1885, l’évêque de Carcassonne envoie Bérenger Saunière, jeune prêtre de 33 ans désargenté et rebelle à la hiérarchie, tenir la cure à moitié en ruine d’un village de l’Aude, Rennes-le-Château. Quelques années plus tard, l’abbé a non seulement entièrement rénové et décoré son église et son presbytère, mais il a aussi fait construire une tour néogothique et une villa à des coûts incompatibles avec ses finances. Lui-même laisse entendre qu’il aurait trouvé un trésor. Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, Noël Corbu, l’industriel perpignanais qui a racheté le domaine de Bérenger Saunière et l’a transformé en hôtel-restaurant, médiatise l’histoire de cet abbé