43 min •
5/5 (1) L’Américain Miguel Francis Santiago est allé en Crimée pour voir de ses propres yeux les troupes d’occupation, les manifestations d’habitants mécontents, le désarroi et le chaos dont les médias occidentaux parlaient tout le temps. Cependant il a découvert une image complétement opposée. Les habitants de Simferopol, de Sébastopol et de Yalta que Miguel a réussi à approcher lui ont expliqué qu’ils attendaient beaucoup du rattachement de la Crimée à la Russie, lui ont raconté l’histoire de la péninsule depuis le temps de Pierre Ier jusqu’à aujourd’hui, ils ont partagé aussi leurs espoirs, leurs angoisses et leurs aspirations.