46 min •
D’un côté les Allemands et leurs chars, les Panzers dont les Alliés surestimaient complètement le nombre et la qualité, mais qui étaient entraînés à combattre en meute. De l’autre, les Français et les Britanniques disposaient eux de chars mieux armés et plus nombreux, mais disséminés au milieu des régiments d’infanterie. Alors pourquoi, en six semaines, les Alliés allaient-ils être écrasés, encerclés, défaits ?\r\n\r\n