26 min •
La côte guyanaise, sous l’influence conjointe de l’Amazone et de l’océan Atlantique, reçoit une quantité considérable de sédiments. Ce phénomène est à l’origine de la constitution d’un littoral spécifique, où vase et sable sont colonisés par les palétuviers, la mangrove. Refuge idéal pour les poissons et les crustacés, la mangrove est une zone de pêche appréciée. Le littoral guyanais est un enjeu majeur tant pour le développement d’un écotourisme côtier que pour la population locale. Il fait ainsi l’objet d’un important travail de valorisation. Il reste qu’entre les variations des équilibres naturels climatiques et les activités anthropiques, le littoral guyanais n’a pas fini d’être une zone sous influences.