27 min •
\r\nEn bradant ses terres, l’Ethiopie est devenue le nouvel « Eldorado » des investisseurs étrangers, mais la population n’en tire que très peu de bénéfices. Depuis 7 ans, le pays affiche une croissance à deux chiffres grâce à l’ouverture de ses frontières aux géants mondiaux de l’agroalimentaire, mais les emplois sont saisonniers, les salaires misérables, et les récoltes sont très peu redistribuées sur le marché local.