32 min •
Ce docu n'a pas de note Il y a encore quelques semaines à peine, l’artiste performer espagnol Abel Azcona vivait exilé au Portugal et ne pouvait se rendre dans son pays qu’en secret. Il était recherché par la police. Son crime : le blasphème. Lors de ses performances, il avait ouvertement critiqué les abus sexuels sur mineurs au sein de l’Église catholique. Reportage disponible jusqu’au 19/02/2022.