Comment bien se préparer au passage du TOEIC ?

Que vous soyez étudiant, employé ou à la recherche d’un emploi dans une entreprise internationale, le TOEIC (Test of English for International Communication) est souvent incontournable. Cet examen standardisé évalue vos compétences en anglais professionnel à l’écrit comme à l’oral.

Avec un score élevé, vous démontrez votre maîtrise de la langue de Shakespeare dans un contexte commercial. Une bonne préparation est donc essentielle pour maximiser vos chances de réussite. Voici quelques conseils avisés pour aborder le TOEIC en toute confiance et décrocher le précieux sésame.

Vous devez comprendre la structure et le format de l’examen

Le TOEIC évalue généralement 2 grandes compétences : la compréhension (écrite et orale) et l’expression (écrite et orale). La partie « compréhension » est obligatoire et comprend des exercices de compréhension écrite (questionnaires liés à des documents) et de compréhension orale (conversations et discours professionnels à écouter).

La partie « expression » quant à elle est facultative dans certains pays. Notez donc que le fait d’avoir une bonne vision d’ensemble du format du test vous aidera à mieux vous entraîner. Familiarisez-vous par ailleurs avec les différents types de questions (QCM, phrases à compléter, etc.) et gérez votre temps en conséquence.

Entraînez-vous régulièrement avec des ressources officielles

Pour un entraînement au TOEIC optimal, l’une des meilleures astuces est d’utiliser des ressources d’entraînement publiées par une plateforme dédiée. Ces livres et plateformes en ligne reproduisent fidèlement le format et le niveau de difficulté réel de l’examen. Vous pourrez ainsi vous familiariser avec les types de questions, le vocabulaire commercial et les accents variés de l’anglais professionnel.

N’oubliez surtout pas de compléter ces ressources avec des exercices ciblés sur vos points faibles identifiés lors des simulations. Un mélange équilibré d’entraînements variés vous aide à développer toutes les compétences requises : compréhension à la lecture et à l’écoute, vocabulaire, grammaire, prononciation, etc.

L’enrichissement de votre vocabulaire et de votre culture professionnelle

Le TOEIC mise sur la compréhension du vocabulaire spécifique au monde de l’entreprise : termes liés aux ressources humaines, au marketing, à la finance, au droit, etc. Tâchez donc de vous habituer à la littérature professionnelle en anglais, lisez des magazines économiques et des articles en ligne, etc.

Vous pouvez également regarder des émissions d’actualité économique ou des vidéos de conférences en anglais. Le développement de cette « culture pro » peut ainsi vous aider à mieux saisir les situations décrites dans les exercices du TOEIC.

Adoptez de bonnes stratégies d’examen

Comme pour tout examen standardisé, il existe des techniques éprouvées à adopter le jour J pour optimiser votre score. Vous devez entre autres :

  • bien gérer votre temps en lisant les consignes à l’avance ;
  • éliminer les réponses aberrantes dans les QCM ;
  • repérer les mots-clés dans les questions ;
  • faire des déductions logiques dans les exercices de compréhension, etc.

Retenez par ailleurs que vous pouvez vous entraîner lors de vos dernières semaines de préparation dans des conditions similaires à celles du jour de l’examen. Cela revient à bien vous concentrer, avoir un timing serré, prendre des pauses réglementées, etc. Ces conduites vous aideront sans doute à adopter les bons réflexes.