51 min •
Ce docu n'a pas de note Presque deux siècles après sa mort, les toiles de Caspar David Friedrich (1774-1840) fascinent toujours autant. Panorama d’une oeuvre radicale et métaphysique. Redécouvert tardivement, Caspar David Friedrich (1774-1840) est aujourd’hui reconnu comme l’archétype même du peintre romantique. De caractère mélancolique et introverti, amateur de grand air, l’artiste allemand a su faire de la peinture de paysage un genre quasi métaphysique. S’inspirant de lieux qui lui sont chers, de la Suisse saxonne à l’île de Rügen, il compose des univers imaginaires dénués de trame narrative mais à la puissante charge émotionnelle et symbolique, qui invitent le spectateur à y projeter sa propre subjectivité et à méditer sur l’humilité de l’homme face à l’immensité et à la puissance de la nature. Avec des toiles comme Le moine au bord de la mer, où le paysage frôle l’abstraction, Friedrich adopte une esthétique radicale et d’une remarquable modernité, qui lui vaut d’être considéré comme un précurseur de l’impressionnisme. Retraçant le parcours pictural et intellectuel de cet artiste sensible et profondément original, Nicola Graef et Frauke Schlieckau font aussi dialoguer son œuvre avec celles de plasticiens contemporains qui se reconnaissent des affinités avec lui, comme Hermann Nitsch ou Ruprecht von Kaufmann. Documentaire de Frauke Schlieckau et Nicola Graef disponible jusqu’au 06/07/2024.