20 min •
Ce docu n'a pas de note En 1990, Bernard Tapie rachète Adidas, un joli coup médiatique, mais en réalité un coup de bluff. Tapie n’a pas les moyens de s’offrir Adidas, il doit trouver au plus vite 244 millions d’euros pour financer son projet et donc pour que l’affaire puisse se réaliser Une fois qu’il l’a annoncé et qu’il l’a mise, en quelque sorte, au service de la France, le gouvernement va se mobiliser. Au gouvernement, Bernard Tapie à un ami : Pierre Bérégovoy, ça tombe bien, Pierre Bérégovoy est ministre de l’économie et des finances. Tapie et Bérégovoy se connaissent bien, il y a quelques années l’homme d’affaires a racheté l’entreprise Look, située à Nevers, le fief de Bérégovoy. Lorsque tapie veut racheter Adidas, Pierre Bérégovoy, ministre des finances est bien placé pour lui donner un coup de main. Grâce à son soutien les banques publiques acceptent de financer le projet du businessman. Elles lui signent un très gros chèque, et Bernard Tapie absorbe ainsi une multinationale 15 fois plus grosse que sa propre entreprise.