52 min •
Ce docu n'a pas de note Exploration culturelle et historique du toucher, un sens dont la distanciation physique imposée par la pandémie met en lumière la spécificité et le caractère vital. Le contact par le toucher, gage de confiance et de sécurité, mais surtout d’un lien primordial avec l’autre, peut être vécu aussi comme une intrusion pénible dans notre intimité. Premier sens développé par l’embryon, bien avant l’ouïe, l’odorat ou la vue, il peut causer, si l’on en est privé, l’atrophie psychique, sociale mais aussi physique. C’est le paradoxe du toucher, désiré et craint en même temps, entre distance et proximité. Dans l’histoire de l’humanité, la façon dont les gens se touchent et ce que l’art en dit révèlent la conception de la vie et des relations transmise par une société. Du baiser de paix à la distanciation physique imposée aujourd’hui par la pandémie, cette exploration historique et culturelle du toucher par le prisme de l’art ou de la philosophie met en lumière sa spécificité et son caractère vital. Documentaire d’Annebeth Jacobsen disponible jusqu’au 29/05/2021.