30 min •
Ce docu n'a pas de note En comparant les pratiques médicales, on a constaté d’énormes disparités cantonales. Des écarts injustifiés qui signifient que certaines régions reçoivent plus de traitements que nécessaire. Constat choquant: parmi ces actes, 20% sont considérés comme inutiles. Et parmi les rares comparaisons qui existent, on trouve les césariennes. Chaque année, les gynécologues publient en effet des chiffres. Ils ont établi une carte avec le nombre de césariennes par canton. 19 % dans le Jura contre près de 40 % à Zoug ! Un canton fait-il trop de césariennes ou un autre pas assez? Faut-il se méfier de son gynécologue? A qui cela profite-t-il? Qu’en est-il des autres spécialités comme la cardiologie ou la chirurgie? Et que fait-on pour lutter contre les actes médicaux qui ne servent à rien? Pour répondre à ces questions, Jacqueline Dubuis et Maya Chollet se sont lancées dans une vaste enquête aux quatre coins de Suisse. Un documentaire de 36.9°