47 min
Apparue à la fin du IVe millénaire avant notre ère en Haute-Égypte, l’écriture hiéroglyphique est utilisée jusqu’à l’époque romaine, soit pendant plus de 3000 ans. La connaissance des hiéroglyphes se perd avec la fermeture des lieux de culte païens par l’empereur Théodose 1er, vers 380 après J.C. L’expédition en Égypte de Napoléon Bonaparte est un événement essentiel dans l’histoire du déchiffrement des hiéroglyphes. C’est lors de cette expédition, en 1799, qu’est découverte la fameuse pierre de Rosette, sur laquelle est gravée une proclamation du pharaon Ptolémée V, rédigée en trois langues, le grec, le démotique et le hiéroglyphique. Elle fut la pièce maîtresse dans le déchiffrement de l’égyptien hiéroglyphique. C’est Jean-François Champollion qui, après huit années de travail acharné, en a percé le secret.