52 min •
Ce docu n'a pas de note Tout semble opposer l’entreprise et l’abbaye, le monde monastique et le monde économique. Pourtant, par son approche universelle, la règle bénédictine propose de nombreuses passerelles entre le travail et le repos, l’effort et la grâce, la puissance et la pauvreté, la clôture et la liberté, le matériel et le spirituel, la rentabilité et le don, la recherche effrénée de la productivité et la vacance. De nombreuses réponses concrètes – en prise directe avec les réalités professionnelles d’aujourd’hui – se trouvent dans cet écrit du VIème siècle : les qualités du dirigeant, le soin dans le recrutement, l’encadrement et la délégation, l’interdiction du débauchage, la prise de décisions difficiles, la sanction et la mise à pied, l’encouragement et le traitement de la démotivation, et même la médecine du travail… Elles font de la règle un traité d’une étonnante modernité ! Le labeur peut asservir l’homme comme l’oeuvre peut l’anoblir. Après le temps, ce deuxième volet traitera du travail. Documentaire réalisé par Thibault Ferié, COPRODUCTION KTO/GRAND ANGLE PRODUCTIONS