55 min
L’invasion de la Tchécoslovaquie et de la Pologne. Face à la mégalomanie sans limite d’Adolf Hitler, capitalisant à son profit les rêves de revanche du peuple allemand, les leaders politiques et leurs atermoiements aveugles ne pesaient pas lourd. Le Führer avait le champ libre. Par volonté de vengeance, pour effacer l’humiliation du traité de Versailles de 1919, pour assouvir ses haines et sa folie d’une Allemagne nazie régnant sur le monde, Hitler passe à l’action le 15 mars 1939 en envahissant la Tchécoslovaquie, puis la Pologne le 1er septembre. Le 3 septembre à 11h, l’Angleterre déclare la guerre à l’Allemagne, la France en fait autant à 17h le même jour. C’est le début d’un conflit qui deviendra mondial très rapidement et ne prendra fin qu’en 1945.