88 min •
Ce docu n'a pas de note Entre 1950 et 1953, les Américains larguent plus de bombes sur la Corée que durant la Seconde Guerre mondiale. La guerre de Corée coûtera la vie à 36 000 GI et plus de 2 millions de Coréens. Ce bouleversant documentaire restitue la cruauté et l’absurdité de cette guerre qui a déchiré une nation en deux, et laissé une péninsule dans le chaos. « Ne pas laisser les États-Unis recommencer. » En Corée du Nord, la méfiance anti-impérialiste contre l’Oncle Sam est toujours d’une virulente actualité, malgré les efforts apparents de Donald Trump pour rapprocher les deux pays. En novembre 2017, Kim Jong-un donnait des sueurs froides à tous les dirigeants de la planète en annonçant être capable d’envoyer une ogive nucléaire sur Washington. Cette agressivité tire ses racines de la fin de la Seconde Guerre mondiale et de la partition totalement arbitraire de la péninsule coréenne, effectuée sous l’égide du président Harry Truman. Le 25 juin 1950, les États-Unis interviennent directement pour contrer l’avancée du « péril rouge », les soldats de Kim II-sung soutenus par Staline, enclenchant dès lors un terrible engrenage. En trois ans, la guerre de Corée, pendant laquelle les Américains larguent plus de bombes que durant toute la Seconde Guerre mondiale, coûte la vie à 36 000 GI et plus de 2 millions de Coréens. Documentaire de John Magio.