08 min •
Ce docu n'a pas de note En 2011, Vigon participe à » The Voice  » et il va bouleverser les téléspectateurs. Car si sa voix est incroyable, ce sont surtout ses larmes en plateau ce jour-là qui vont émouvoir. Il vient de perdre sa fille Sofia, et c’est pour lui rendre hommage qu’il participe à l’émission. Le trio Vigon Bamy Jay reprend les plus grands standards américains, façon soul, et c’est un succès. Une revanche pour Vigon promis à un bel avenir dans les années 60 puis tombé dans l’oubli et obligé, pour gagner sa vie, de chanter pour les touristes dans les clubs de vacances au Maroc. Le destin, tragique, avec le décès de sa fille, lui offre une deuxième chance. Un documentaire d’Alexia Sauvageon.