31 min •
Ce docu n'a pas de note Aider les femmes réfugiées à se préparer au marché du travail néerlandais, c’est l’objectif de Christina Moreno. À Rotterdam, elle a fondé une entreprise de l’économie sociale qui propose des formations professionnelles et un service de placement. Christina souhaite qu’à terme, ces femmes trouvent un emploi à la hauteur de leur qualification. Une gageure pour l’instant, mais Christina Moreno a bien l’intention de faire bouger les choses… Contrainte de faire son service militaire en Érythrée, Lula Jabr a pris la route des Pays-Bas. Depuis, la jeune femme de 31 ans rêve d’étudier pour travailler un jour aux Nations Unies. Anthropologue de formation, la Syrienne Malaak Swed espère pouvoir faire valoir son diplôme universitaire au pays des tulipes. Elle explique se sentir comme un bébé qui doit tout réapprendre. Les deux femmes sont bien décidées à trouver un emploi et à reconstruire leur vie. Pleines d’espoir et d’interrogations, elles ont débuté cet été un atelier de six semaines organisé par She Matters. Comment se présenter lors d’un entretien d’embauche et trouver un emploi dans le secteur qui leur correspond ? La fondatrice de She matters, Christina Moreno, est consciente des difficultés auxquelles ces femmes font face. Les chiffres qu’elle avance parlent d’eux-mêmes : parmi les réfugiés ayant obtenu un permis de séjour en 2014, seuls 11 % avaient trouvé un emploi trois ans plus tard. Et même si la situation s’améliore progressivement, Christina Moreno continue de penser que ce potentiel est gaspillé depuis trop longtemps. Elle veut avant tout aider les femmes réfugiées qui sont moins nombreuses à travailler que les hommes dans la même situation. Des études montrent que celles-ci rejoignent souvent une personne déjà sur place, sont plus discrètes et parlent dans l’ensemble moins bien néerlandais. En outre, les médias les ont beaucoup montrées dans des camps, éreintées et sans repères. Christina veut changer le regard de la société sur celles qui, dans leur pays d’origine, exerçaient bien souvent un métier donnant du sens à leur vie. Plusieurs semaines durant, ARTE Regards suit Lula Jabr et Malaak Swed pendant cette formation. Entre joie et tristesse, doute et espoir, parviendront-elles à réaliser leurs rêves ? Documentaire disponible jusqu’au 25/01/2021.