60 min •
Ce docu n'a pas de note Entre archives, répétitions et spectacles de la 40e édition « bis », chamboulée par la pandémie, le portrait inspiré d’un festival unique, qui fait vivre la danse avec passion depuis quatre décennies.  Fin juin 2020, Montpellier Danse aurait dû célébrer son 40e anniversaire. Fondé en 1981 par le maire de la ville Georges Frêche, le chorégraphe Dominique Bagouet et celui qui le dirige depuis 1983, Jean-Paul Montanari, le festival est devenu en quatre décennies, comme ses créateurs en avaient fait le pari audacieux, un rendez-vous majeur avec la création chorégraphique internationale. Mais la pandémie de coronavirus ayant obligé, l’été venu, à annuler la totalité de l’édition prévue, l’équipe de Montpellier Danse s’est obstinée à imaginer un autre festival, rebaptisé « 40 bis » et présenté au public au fil de l’automne, avec la moitié seulement de la programmation initiale. Entre répétitions, extraits de spectacles et entretiens, Florence Platarets (Let’s Dance) fait dialoguer le présent avec quarante années d’archives pour dresser, à travers les générations de chorégraphes et de danseurs qui l’ont porté, le portrait d’un festival unique. En écho au récit passionné de Jean-Paul Montanari, les chorégraphes danseurs Anne Teresa De Keersmaeker, Mathilde Monnier, Angelin Preljocaj, Maguy Marin, Emanuel Gat, Catherine Legrand, Nadia Beugré et Raimund Hoghe, disparu à la mi-mai, et dont le spectacle Moments of Young People a constitué la dernière apparition publique, témoignent de leur lien à la longue histoire du festival et, à travers elle, à leur art. À la lumière des incertitudes du présent, le film évoque ainsi avec profondeur, émotion et retenue le passage du temps et avec lui la perte, le vieillissement des corps et la manière dont la danse s’attache à célébrer la vie. À l’image de So Schnell, l’allègre et ultime chorégraphie créée sur une cantate de Bach par Dominique Bagouet avant que le sida l’emporte, en 1992, et que Catherine Legrand, après l’avoir dansée, fait revivre pour cette édition « 40 bis ». Un hommage vibrant à la danse et à la scène. Documentaire de Florence Platarets disponible jusqu’au 19/08/2021.