51 min •
Ce docu n'a pas de note

De la guerre en Tchétchénie à l’actuelle invasion de l’Ukraine, un éclairage du parcours de Vladimir Poutine, imprégné d’une vision du monde héritée de la guerre froide.

Le déclenchement de la guerre en Ukraine, décidé par le seul Vladimir Poutine, marque l’aboutissement de deux décennies d’une irrésistible ascension. Succédant en 1999 à Boris Eltsine, premier président russe démocratiquement élu, l’ex-agent du KGB, qui a vécu comme une tragédie l’effondrement du bloc soviétique, impose d’emblée sa conception du pouvoir autocratique, arc-boutée sur son opposition à un Occident perçu comme une menace. Conséquences : mise au pas des médias indépendants, élections truquées, assassinats d’opposants, mensonges d’État… Pour Poutine, tout n’est que rapport de force : à ses yeux, les « révolutions de couleur » qui essaiment dès 2003 dans les anciennes républiques soviétiques – tout comme les Printemps arabes de la décennie suivante – sont téléguidées par les États-Unis, et une provocation directe pour la Russie.

Retraçant plus de vingt ans de règne et de relations tendues avec l’Ouest, de la guerre en Tchétchénie à l’actuelle invasion de l’Ukraine, de la conférence de Munich de 2007 à l’ingérence dans les élections américaines de 2016, ce documentaire s’appuie sur les analyses de diplomates, journalistes politiques et anciens membres des services secrets russes et américains pour décrypter la vision du monde de Poutine, clé indispensable pour comprendre ses menées guerrières.

Documentaire de Michael Kirk disponible jusqu’au 21/04/2022.