48 min •
Ce docu n'a pas de note Alors que les animaux migrateurs sont menacés par l’activité humaine sur l’isthme de Panama, des chercheurs tentent de les protéger. Au fil d’images spectaculaires, l’exploration d’un territoire à part. Pont entre les deux Amériques, celle du Nord et celle du Sud, l’isthme panaméen offre un point de passage unique à des millions d’animaux. Mais cette étroite langue de terre est aujourd’hui menacée par l’activité humaine, la pollution et le changement climatique. Pour prévenir une catastrophe annoncée, les chercheurs tentent d’identifier les mouvements des espèces concernées en suivant leurs migrations sur des milliers de kilomètres. « Planeurs » hors pair, les rapaces abandonnent leurs zones de reproduction d’Amérique du Nord pour hiverner au sud, profitant des courants thermiques que génère la terre chauffée par le soleil. Pour leur vol automnal, l’isthme et ses 77 kilomètres de long constituent un passage vital. Suivies par les scientifiques grâce à des balises satellites, les tortues luths ne quittent l’océan qu’une fois tous les deux ou trois ans, lorsque les femelles viennent nicher sur le rivage. Le Panamá abrite aussi certaines des mangroves les mieux préservées au monde, mais elles disparaissent à un rythme alarmant, privant de nourriture les oiseaux migrateurs qui en dépendent. Traversant l’isthme pour rejoindre leurs congénères au Brésil, les jaguars se heurtent aux agriculteurs qui défrichent la forêt tropicale et n’hésitent pas à les abattre. Au fil d’images spectaculaires, ce documentaire révèle un écosystème exceptionnel, en accompagnant les chercheurs dans leurs missions de protection de la faune de passage. Une exploration qui révèle la beauté et la fragilité d’une nature à nulle autre pareille. Documentaire de Simon Boyce disponible jusqu’au 05/01/2022?