44 min •
Imaginez un monde où les tempêtes de ces dernières semaines seraient monnaie courante, où le désert aurait gagné toute l’Afrique, où Paris serait envahi de criquets en été et ses immeubles isolés par des murs végétaux. Une planète où la pénurie d’eau potable attiserait les conflits et où 40 % des espèces animales auraient été décimées… Délire de scénaristes zélés ? On pourrait le croire en regardant « Les temps changent. En osant pour la première fois un film d’anticipation pour aborder le réchauffement climatique, la chaîne publique a mis les petits plats dans les grands. D’abord en se projetant en 2075. Ensuite, en mettant en scène les bouleversements qu’engendrerait une hausse du mercure de 3 à 4oC sur la biodiversité, l’économie, la société, les rapports Nord-Sud, les flux migratoires… Confié aux équipes de Capa, ce docu-fiction suit quatre personnages : une viticultrice confrontée à la sécheresse, un adolescent africain contraint de quitter la terre de ses ancêtres, un biologiste allemand à la recherche du dernier ours polaire dans le Grand Nord canadien et une avocate qui se bat pour protéger la planète.