27 min •
Sac, chaussures, ceintures, peu importe les prix exorbitants, les peaux de python font fureur dans les boutiques occidentales. Mais les critiques quant aux conditions de chasse, d’abattage, et aux salaires dérisoires des petites mains du secteur sont de plus en plus présentes. La Malaisie, autrefois premier producteur et exportateur de peaux de pythons en à fait les frais. Ces peaux sont depuis 2004 interdites d’exportation vers l’Union européenne. Qu’en est-il vraiment sur place ? 10 ans après, qui tire réellement profit de ce commerce ? En passant par des intermédiaires étrangers, les acheteurs européens du luxe continuent d’importer illégalement des peaux malaisiennes. Avec leur complicité, des peaux sont blanchies et des permis d’exportation falsifiés. Un documentaire réalisé par Anne-Charlotte Gourraud