46 min •
Ce docu n'a pas de note Un portrait impressionniste du Montréal des années 1950 et 1960 en images, en chansons et en musique. À la manière des disc-jockeys qui revitalisent la scène de la musique actuelle en reformatant et en recyclant les sons, Luc Bourdon se sert d’images d’archives, extraites de 120 films, pour rendre hommage à la ville de Montréal des années 1950 et 1960. À la fois documentaire, poème et essai,  » La Mémoire des Anges  » est un film unique permettant de revisiter l’histoire de Montréal, avec ses grandes figures, ses lieux emblématiques et ses citoyens ordinaires. Le film se déroule telle une prodigieuse leçon d’histoire : du Red light au maire Jean Drapeau, du marché de la place Jacques-Cartier aux grands magasins du centre-ville, de la construction de la place Ville-Marie aux usines de textile. On y croise Geneviève Bujold, Oscar Peterson, Monique Mercure et Igor Stravinsky. On y entend Raymond Lévesque, Jean Drapeau et René Lecavalier…