42 min •
1/5 (1) Dessau, en zone d’occupation soviétique, le 22 octobre 1946. Un commando spécial cerne l’immeuble où habite l’ingénieur Helmut Banas et lui annonce que, « sur ordre de l’administration militaire soviétique », il doit partir pour cinq ans travailler dans l’URSS stalinienne. Dix jours plus tard, Banas et huit cents de ses collègues se retrouvent à Kouïbychev, dans le centre de la Russie… Les « supercerveaux » allemands, qui servaient quelques mois auparavant (avec un zèle plus ou moins prononcé « le Führer, le peuple et la patrie », vont se montrer très coopératifs avec leurs nouveaux donneurs d’ordre. L’Allemagne est en ruines et n’a aucun travail à leur offrir. L’URSS, en revanche, accorde à ces experts étrangers des privilèges non négligeables, entre autres un salaire double de celui de leurs collègues soviétiques…