50 min •
Dans une Allemagne traumatisée par la défaite de 1918, Hitler et le parti nazi sortent de l’ombre. Dans les perspectives des élections de 1923, le parti fait appel à des jeunes âgés de 14 à 18 ans pour soutenir la campagne. Remplis d’enthousiasme, ils seront nombreux à adhérer à ce mouvement fédérateur plein de promesses. Ainsi naissent les Hitlerjugend, futurs soldats de l’empire. Entre discipline et préparation militaire, l’étau idéologique se resserre. En 1929, les Jeunesses hitlériennes comptent environ 17 000 recrues. En 1939, ils seront 8 millions à crier leur dévouement au Führer…