12 min •
Ce docu n'a pas de note Aux Etats-Unis une plaidoirie d’un nouveau genre s’invite dans les prétoires… Les avocats ne se contentent plus de défendre les prévenus avec le verbe, ils rajoutent l’image. De plus en plus de baveux se lancent dans la réalisation de vidéos sur leurs clients pour éveiller l’empathie des juges et réduire les peines. Sanglots, regrets… tiennent le rôle principal de ces mini-docs qui jouent à fond sur l’émotion et dont le prix peut grimper jusqu’à 20.000 euros. Coûteux mais payant. Un documentaire de l’Effet Papillon.