69 min •
3/5 (1)


Depuis vingt ans la situation des pauvres en France se dégrade. On compte aujourd’hui 8 millions de pauvres dont 2 millions d’enfants. 13% des ménages français vivent sous le seuil de pauvreté c’est-à-dire avec moins de 950 euros par mois. Maintenant c’est en famille que l’on se rend au restau du cœur. La misère s’installe en ville comme à la campagne. Une précarité qui nous effraie, car les pauvres nous ressemblent de plus en plus. Qui peut se dire à l’abri ? Séparation, licenciement, accident de la vie, et c’est la vie qui bascule.
Le réalisateur Géraud Burin des Roziers, habitué des zones de conflits, a mis sa caméra au service des indigents, pour leur donner la parole. Mais avant cela, combien de personnes ont renoncé à s’exprimer dans ce film par peur de la pression sociale ? Après un an d’enquête, quatre familles ont accepté de témoigner, situant l’amour au centre de leur existence. A travers des histoires simples, sans fioriture, nous découvrons les nouveaux visages de la pauvreté. Parmi les plus touchés, les femmes seules avec enfant. Femmes courageuses, habillées de dignité, elles ont décidé de se battre à tout prix. Pour leur gamin elles sont prêtes à tous les sacrifices. Sortir de la précarité est devenu le combat de leur vie. Un documentaire de GERAUD BURIN DES ROZIERS