26 min •
Ce docu n'a pas de note Ce confinement sanitaire imposé est rempli de petites histoires intimes. Des face-à-face dans les familles, bien forcées de cohabiter, pour le meilleur ou pour le pire. Et puis, cette période a été une sacrée épreuve pour nos relations intimes. Les solitaires, ceux qui venaient de vivre une rupture, ou éloignés de leur amour, ont souffert. Quant aux couples, vous allez le voir, la quarantaine forcée a été l’occasion d’explorer l’état de leur relation, affective et sexuelle. On ne sait pas encore l’effet du confinement sur le taux de divorce en Suisse. Pour réaliser ce sujet, nous ne pouvions que difficilement aller à la rencontre de ces jeunes Romands cloîtrés chez eux. Nous avons donc tenté le risque de faire appel à deux étudiantes en journalisme de l’Université de Neuchâtel, Julie Bianchin et Michelle Langrand. Elles travaillaient justement sur ce thème quand le virus a interrompu leurs études. Elles disposaient d’un joli carnet d’adresse, auprès de leurs copines et copains, qu’elles ont mobilisés. Le réalisateur Yannick Tenet, un vrai professionnel, s’est joint à elles et voici donc leur reportage. Un documentaire de Julie Bianchin, Michelle Langrand et Yannick Tenet.