25 min •
Ce docu n'a pas de note Les écrans regardés à haute dose et de manière précoce ont de graves conséquences sur le développement des tout-petits. Les professionnels de la petite enfance tirent la sonnette d’alarme : pas d’écrans avant 2 ans, c’est le message de prévention à faire passer. Car ils voient arriver dans leur cabinet des enfants avec des retards de langage et des difficultés de communication qui ont été surexposés aux écrans. Certains tout-petits sont surexposés aux écrans avec des conséquences graves sur leur développement. Les professionnels de la santé sont inquiets. Ils voient arriver dans leur cabinet des enfants avec des retards de langage et de communication, et paradoxalement qui peuvent utiliser des mots anglais, alors que dans leur famille personne ne parle anglais. Et les signes qu’ils présentent ressemblent même parfois à des symptômes qu’ils voient chez les enfants qui souffrent du trouble du spectre de l’autisme. La surexposition aux écrans des jeunes enfants amène des tableaux cliniques que les professionnels ne connaissaient pas il y a 20 ans. Un documentaire de Fabienne Clément.