52 min •
Ce docu n'a pas de note

Dépression, de l’ombre à la lumière est un documentaire édité par Temps Présent et diffusé en 2018 sur la Radio Télévision Suisse. Le documentaire aborde la dépression en suivant le parcours de plusieurs intervenants de tous les âges et de toutes les situations sociaux-professionnelles.

Le documentaire évoque les causes qui peuvent conduire au mal-être dépressif et tentent de définir ce qu’est la dépression.

Qu’est-ce que la dépression ?

Comme évoqué dans le documentaire, la dépression est un trouble courant qui a été classée au deuxième rang des causes d’invalidité dans le monde.

Les symptômes typiques rapportés par les personnes suivies dans le reportage sont la tristesse, la perte d’intérêt ou de plaisir, la fatigue et le manque d’énergie, un manque de concentration, des troubles du sommeil ou de l’appétit et une faible confiance en soi.

La dépression en chiffres

La dépression est un mal-être psychologique profond qui touche la population du monde entier avec près de 280 millions de personnes concernées. Cette pathologie est présente dans de nombreux pays : 2,2 % de la population touchée au Japon, 4,9 % aux Pays-Bas, 10,4 % au Brésil et 13,5 % aux États-Unis. L’Europe n’est pas épargnée non plus avec des études statistiques qui rapportent une prévalence de dépression de 7,3 % sur 12 mois en Norvège.

Une méta-analyse de 90 études de 30 pays a rapporté une prévalence ponctuelle médiane de 12,9 % pour la dépression. En outre, toutes les études présentent des rapports d’augmentation des symptômes dépressifs au cours des dernières décennies. Par conséquent, la dépression est une maladie mentale qui mérite d’être traitée comme une problématique majeure de santé publique.

La plupart des études ont trouvé une prévalence de dépression plus élevée chez les femmes que chez les hommes. Des études épidémiologiques utilisant des entretiens structurés et des critères de diagnostic standard de la dépression ont rapporté une prévalence décroissante avec l’âge ( Kessler et al., 2010b ; Scott et al., 2008 ). Les personnes nées dans les années 40 et 50, les soi-disant baby-boomers, vieillissent, et il est très intéressant et important d’étudier l’ampleur des symptômes dépressifs dans les différents groupes d’âge de cette nouvelle cohorte de personnes âgées.

Comment traiter la dépression ?

Il existe plusieurs options de traitement de la dépression pour en réduire ses symptômes, même si parfois certaines solutions ont une efficacité limitée et restent inaccessibles ou désagréables pour beaucoup.

La psychothérapie

Le traitement recommandé est la combinaison d’une prise de médicaments antidépresseurs et une psychothérapie. Les antidépresseurs peuvent avoir des effets secondaires indésirables, notamment une prise de poids, des symptômes de sevrage à la réduction ou à l’arrêt du traitement.

La psychothérapie auprès d’un psychologue offre des résultats cliniques intéressants et améliore la résilience psychosociale d’une personne souffrant de dépression. Le psychologue est un professionnel habilité à la psychothérapie, sa formation en psychopathologie lui donne les outils pour analyser les différents conflits internes du patient, permettant d’appréhender les nœuds sous-jacents qui bloquent les ressources de la personne.

Pour traiter la dépression, le psychologue peut proposer plusieurs consultations et améliorer progressivement l’estime de soi du patient. La stimulation de la parole, des pensées et des voies imaginatives offre une meilleure compréhension de sa souffrance et des solutions possibles pour y remédier.

D’autres solutions peuvent également aider à diminuer les symptômes dépressifs telles que les pratiques de développement personnel : méditation, pleine conscience, yoga et activité sportive régulière.

Enfin, le soutien social est considéré comme l’un des déterminants sociaux de la santé dans la population générale, et des études ont montré qu’un faible soutien social peut augmenter le risque de dépression.