57 min •
Le 13 mai 1917, à Fatima, un petit village rural du Portugal, trois enfants témoignent d’une apparition de la Vierge Marie qui aurait délivré un message contenant trois prophéties sur l’avenir de l’humanité. Selon l´interprétation donnée alors par la Congrégation, les deux premiers secrets concerneraient les deux guerres mondiales et l’effondrement du communisme. La troisième prophétie fut envoyée aux Archives secrètes du Saint-Office à Rome. Elle devait être dévoilée en 1960 sous Jean XXIII, mais après en avoir pris connaissance, le pape aurait décidé que «le secret de Fatima ne sera jamais rendu public». C’est l’attentat dont fut victime Jean Paul II en 1981 qui l’a convaincu de prendre connaissance du troisième secret. La révélation prophétique affirmait que l´évêque vêtu de blanc «était le pape qui souffrait», et que «le Pape agonisant s´arrêta ainsi au seuil de la mort». A partir de ce moment là, son pontificat fut totalement bouleversé. Jean Paul II fut le premier pape à attacher de l’importance a ces prophéties. Ce n’est que lors de sa visite à Fatima en juin 2000, que le pape demanda que soit officiellement rendue publique la troisième prophétie du secret de Fatima. Encore aujourd’hui, beaucoup pensent que l´Eglise a occulté une partie du troisième secret de Fatima…