17 min •
Ce docu n'a pas de note Andrésy, près de Conflans-Sainte-Honorine à 40 km de Paris, ses jambes parcourent 3000 km par an, par tous les temps, à toutes les heures. Olivier a 37 ans, passionné de marathon, il s’entraîne six fois par semaine. La course à pied est devenu beaucoup plus qu’un sport pour lui. Ce matin, Olivier a parcouru 12 km en 1h. S’il se lève si tôt, c’est pour partager le petit-déjeuner avec sa famille. Cela fait quatre ans qu’olivier s’est lancé dans la course à pied et toute la famille s’est habituée à ces échappées matinales. Une baguette vite avalée et Olivier part immédiatement analyser la séance de ce matin sur son ordinateur. Il envoie toute une série de données techniques à un entraîneur qui lui prépare son programme de courses. Rien n’est laissé au hasard, ils relève même le kilométrage de ses chaussures. Sa passion lui coûte 1500 euros par an. Même au travail Olivier réussi à s’adonner à son addiction. Il est chef de projet informatique dans une banque à Nanterre, un poste de cadre, alors pour partir courir tout est minuté, il s’éclipse toujours à la même heure. 10 minutes de marche soutenue pour rejoindre le stade de Nanterre c’est le rendez-vous incontournable des fondus de course à pied du quartier. Tous les jours à l’heure du déjeuner les cols blancs des bureaux alentours se transforment en athlètes.