50 min •
Ce docu n'a pas de note
La capitale Estonienne, Tallinn, a une longue histoire. Dès le XIè siècle, une forteresse de bois occupa la colline de Toompea : un centre de commerce était né, qui n’a jamais cessé d’être actif. A quelques encablures de la grève, la ville haute, à statut défensif, rayonna durant tout le Moyen Age. Sur la route des comptoirs russes, Tallinn, maillon vital du commerce hanséatique, prospéra. Les vestiges de cette époque sont soigneusement mis en valeur, et le touriste du XXIè siècle plonge avec délices dans une atmosphère puissamment médiévale. Les remparts de pierre épousent fièrement le relief, régulièrement ponctués de fines tourelles que coiffent des tuiles roses. Le visiteur retrouve les images colorées de ses livres d’histoire. A l’ouest les remparts sont extérieurement bordés d’un parc paysager où l’on donne des concerts en été. La principale entrée est la porte de Viru qui débouche sur une artère commerçante de la vieille ville.