25 min •
Plus vite, plus haut, plus fort, c’est la devise olympique. Les JO de Rio, c’est dans moins d’un an. La France compte 6 500 sportifs de haut niveau. La plupart sont amateurs. Amateurs, et souvent précaires. Près de 40% d’entre eux vivent avec moins de 500€ par mois. Beaucoup ne sont pas salariés. Ils n’ont pas de contrats avec leur club, ni d’assurance spécifique à leur métier. Une proposition de loi examinée cet automne par le parlement vise à  mieux protéger et structurer le statut des sportifs. Au Sénat, c’est Michel Savin (LR) qui défend le texte.