45 min •
Critiqué pour son tempérament efféminé, son inconstance ou sa proximité avec ses jeunes favoris, le roi Henri III, qui meurt assassiné sous le couteau d’un moine fanatique, gagne pourtant à être connu. Valeureux sur les champs de bataille, prêt à tout pour conserver le pouvoir, il a joué un rôle déterminant pendant les guerres de religion qui ont marqué le XVIe siècle et a contribué au mythe glorieux des rois de France. Au château de Blois, Henri III n’hésite pas à faire exécuter le redoutable duc de Guise, chef des ultracatholiques, à l’occasion d’un traquenard mémorable. Dans un autre registre, on lui doit également l’invention de l’étiquette de cour et l’introduction de la fourchette en France.