Ce docu n'a pas de note Quelles sont les astuces pour respirer un air sain à la maison

Contrairement aux idées reçues, la pollution de l’air ne concerne pas seulement l’extérieur. En effet, l’intérieur de nos logements est aussi touché par ce problème. Selon le cas, l’air à l’intérieur d’une habitation peut être encore plus pollué que l’air à l’extérieur. Il devient donc indispensable pour chacun de trouver les moyens de profiter d’un air pur chez soi. Mais, comment y parvenir ? C’est ce que nous abordons dans cet article.

Accorder une attention particulière à l’aération de son habitation

Une maison bien aérée est un espace où il fait bon vivre. En effet, une bonne aération permet de réduire la concentration des polluants à l’intérieur. Pensez donc à ouvrir souvent les fenêtres pendant quelques minutes en journée, de préférence les soirs. Pour favoriser une bonne circulation de l’air dans toutes les pièces de la maison, il est recommandé de prévoir un espace minimum de 2 cm sous les portes. Si vous venez de faire des travaux de rénovation chez vous, pensez à aérer les pièces rénovées pendant 3 à 5 jours avant de commencer à les utiliser.

Afin d’optimiser le confort à l’intérieur de votre habitation, pensez à investir dans l’achat d’un échangeur d’air portatif pour profiter de ses bienfaits. Avec ce type de purificateur d’air, vous pouvez facilement réduire la propagation des bactéries, des germes, des virus et des moisissures qui sont en suspension dans l’air ambiant. Doté d’un processus UV breveté à la fine pointe de la technologie, cet appareil permet de nettoyer sur une grande surface (jusqu’à 800 pieds carrés). À noter que son ventilateur est équipé d’une vitesse variable pour faciliter le déplacement de l’air via une série de filtres. Précisons toutefois que l’utilisation de ce purificateur ne supprime pas la nécessité d’avoir de bonnes pratiques d’hygiène.

Éviter l’utilisation des produits nocifs

Pour ce qui est des produits ménagers, il est fortement recommandé de n’acheter que le strict minimum. Dans la mesure du possible, privilégiez les ingrédients basiques et naturels. Sur la toile, vous trouverez facilement des boutiques pour vous procurer des produits moins polluants à bon prix. L’autre bon geste à adopter est de privilégier le nettoyage humide à un simple balayage. Ainsi, vous réduisez la remise en suspension des poussières et des microbes. Évitez également les désodorisants chimiques, encens, bougies, parfums d’ambiance et autres produits favorisant l’émission de polluants.

En ce qui concerne vos meubles et objets décoratifs, sachez qu’ils représentent de potentielles sources d’émissions chimiques. Pensez à faire des choix écoresponsables pour profiter d’un air sain chez vous. Autrement dit, privilégiez les peintures, les revêtements de sols et les meubles avec un label respectueux de l’environnement. Vous pouvez faire un tour sur le site de l’Agencement de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie (ADEME) pour trouver les meilleurs labels environnementaux.

Trouver des moyens efficaces d’évacuer l’humidité de son habitation

Douche, cuisine, bain… sont autant d’activités qui favorisent l’humidité dans les maisons. Elles exigent une ventilation performante pour empêcher la condensation de l’eau sur les meubles et les murs.

En ce qui concerne le linge, il est fortement recommandé de le faire sécher à l’extérieur. Si vous utilisez un sèche-linge chez vous, pensez à vérifier régulièrement que l’appareil rejette effectivement l’air à l’extérieur de votre bâtiment. En cas de fuite d’eau, assurez-vous de procéder rapidement à une réparation. Si vous voyez apparaître de la moisissure, n’attendez pas pour la nettoyer. Vous évitez ainsi l’émission des allergènes susceptibles de nuire à votre système respiratoire.