Ce docu n'a pas de note Quelles graines de Cannabis faut-il choisir ?

L’univers de la pharmacopée connait depuis peu une grande révolution du cannabidiol à travers de nombreux produits. Par conséquent, la culture du cannabis gagne du terrain au sein des cultivateurs. Mais pour que ce projet soit une réussite, il importe de faire en amont une bonne sélection des graines de Cannabis qui seront utilisées. Si vous ne savez pas comment vous y prendre, découvrez quelques recommandations ici.

Les graines régulières

Ce sont des graines Cannabis classiques dont le sexe est connu en période de floraison. Avec ce type de semence, vous maximisez vos chances d’avoir un phénotype de très bonne qualité. Ce qui n’est pas le cas avec les autres variétés de graines. C’est d’ailleurs l’une des raisons pour lesquelles cette graine est considérée comme étant la préférée des cultivateurs expérimentés.

Toutefois, il faut rappeler que le phénotype d’une semence n’est utile que si une bouture est envisagée. L’objectif étant d’obtenir de nombreuses plantes en mettant en terre une unique graine. Le principal inconvénient de cette semence, c’est qu’elle produira probablement peu de plantes femelles.

Les semences féminisées

Très populaires, ces graines sont appréciées pour la culture du cannabis, surtout lorsqu’elle est faite en intérieur. La raison ? Elle est toute simple. Comme son nom l’indique, la graine féminisée produit la plupart du temps des plantes femelles.

En réalité, il s’agit du produit obtenu par pollinisation d’une plante femelle avec une hermaphrodite. Ce qui permet de faire une prévision exacte de la quantité de plantes qui va pousser. Par conséquent, une meilleure installation des plants peut être planifiée en amont. De nombreux cultivateurs conseillent de commencer la culture du cannabis avec ce type de graine.

Les graines dites d’auto floraisons

Encore appelés graines à floraison automatique, ces types de semence se sont révélés au public il y a seulement quelques années. Leur singularité relève du fait qu’elles facilitent la floraison de la plante, et ce en un temps record. De plus, ce type de graine a la capacité de pousser même dans des conditions climatiques rudes.

À l’inverse des graines féminisées, la semence « automatique » se développe mieux en culture d’extérieur. Vous pouvez donc faire deux cultures durant la période estivale, et une autre en juin (moisson outdoor). Néanmoins, le cultivateur a la possibilité de semer ces graines en intérieur lorsqu’il est pressé de moissonner. Dans ce cas, la récolte sera en très petite quantité.

Origine des graines d’auto-floraison

De façon générale, il existe trois grandes familles de plante de Cannabis : les sativa, les indica puis les ruderalis. La première catégorie de plante se reconnait par sa grande taille et la durée de son temps de floraison. En effet, celle-ci peut s’étendre sur 75 voire 120 jours. Par ailleurs, cette plante est appréciée pour son effet « high » qui éveil tous vos sens.

L’indica quant à elle est une petite plante à floraison rapide, avec une moisson impressionnante. Contrairement au Sativa, l’Indica a un effet plutôt relaxant qui favorise l’endormissement. Et enfin, on peut citer l’espèce Ruderalis qui est une variété de cannabis qui résiste bien aux basses températures. C’est du croisement du Ruderalis avec une sativa ou une indica que provient la graine nommée automatique ou auto floraison.