02 min •
Ce docu n'a pas de note Chez certains patients le psoriasis est associé à un rhumatisme psoriasique. Ce sont des maladies chroniques et systémiques d’origine auto-immunes. Cela signifie que le système immunitaire fonctionne de façon excessive, ciblant les cellules en bonne santé comme si le combattaient une infection étrangères et cela peut avoir lieu dans tout l’organisme. Chez les patients atteints de psoriasis, le résultat de ce dérèglement peut se traduire par une inflammation ou un gonflement au niveau de la peau. L’inflammation peut provoquer l’apparition de petites plaques rouges à la surface de la peau. Habituellement les cellules de la peau sont remplacés toutes les quatre semaines par de nouvelles cellules. Lorsque l’on souffre de psoriasis, le corps remplace ces cellules cutanées à un rythme beaucoup plus rapide jusqu’à sept fois plus vite que la moyenne cela provoque une accumulation de cellules cutanées à la surface de la peau constituant des plaques. Il arrive que ces cellules se détache par groupes formant des sortes d’écailles, blanchâtres, ce qu’on appelle les squames, qui développe un rhumatisme psoriasique. En savoir plus sur le psoriasis sur www.equilac.com vous permettra de mieux appréhender cette maladie et de la soigner de la meilleure manière.