00 min •
Considérés comme une maladie psychiatrique, les troubles bipolaires sont reconnus comme étant la cause du dérèglement de l’humeur chez les Hommes. Appréhendés à priori entre les extrêmes comme l’euphorie excessive et la dépression austère, ils ne présentent cependant pas des symptômes aisément identifiables. Non seulement en raison de leur imprévisibilité, mais également parce qu’ils peuvent être confondus à un brusque ou intense changement d’humeur. Voici donc comment reconnaître une personne bipolaire !

Comment reconnaître une personne bipolaire ?

D’après plusieurs recherches scientifiques dévoilées ces cinq dernières années, il est révélé que le facteur génétique jouerait un rôle décisif dans la manifestation de la maladie chez un individu. En effet, il est envisagé qu’une personne ayant un parent qui a souffert de troubles bipolaires pourrait être de fait prédisposée génétiquement, à développer aussi la maladie. En raison de leurs gènes de vulnérabilité, ces personnes auraient entre 5 à 10 fois plus de risque de développer la maladie. Par ailleurs, des situations éprouvantes ou stressantes peuvent également être à la base du déclenchement des troubles bipolaires chez certaines personnes. Comme types de situations, nous pouvons identifier par exemple la mort d’un proche, un divorce éprouvant, un brusque changement d’emploi, un déménagement inattendu ou troublant, ainsi que la consommation assidue ou abusée d’alcool et de drogues. L’extériorisation de ce qui était considéré autrefois comme une psychose maniaco-dépressive passe par deux phases différentes et constamment changeantes : la phase de dépression et la phase de manie. Cependant, une phase d’entre-deux de la maladie est identifiée. Celle-ci vient entrecouper les deux autres et se caractérise essentiellement par un état d’aplomb ou d’équilibre. Dans le langage médical, cette phase de stabilité est appelée euthymie.

Que peut faire le CBD ?

En raison de sa capacité à intervenir dans le cadre de maux spécifiquement liés à la partie encéphale du corps, le CBD apparaît comme une substance disposant de capacités à agir dans le sens des troubles bipolaires. Les différentes expérimentations qui continuent d’être réalisées, analysées et prises en compte révèleraient que le CBD pourrait contribuer à atténuer, voire abréger les manifestations extrêmes des troubles bipolaires. Ainsi, le CBD viendrait agir aussi bien sur les troubles du sommeil, l’insomnie ou l’hypersomnie des bipolaires que sur leurs sensations démesurées d’exaltation et d’hyperactivité. Il s’agirait d’équilibrer les charges et décharges émotives, psychiques et physiologiques afin que les bipolaires puissent garder le contrôle lors de leurs phases de dépression et de manie. Il faudra être attentif sur les travaux, indications précises et perspectives médicales mis en place par des institutions fiables telles que cbd avis pour se rassurer de la pertinence de telles projections et études venant de spécialistes en la matière.