26 min •
Ce docu n'a pas de note La preuve que les bandes organisées dans la capitale ne datent pas d’hier… De petits Roumains pillent des horodateurs pour le compte d’un réseau très organisé. La nuit, les adultes trafiquent les machines afin de les rendre accessibles. Le jour, ils envoient les enfants mineurs effectuer la collecte de fonds. La peur du gendarme ne les effraie pas : au bout de quelques heures, les enfants sont libérés. Un seul réseau a pu être démantelé. La filière a été remontée jusqu’en Roumanie. La mécanique de la débrouille contre la misère est finement décortiquée toute comme celle de l’impuissance des pouvoirs publics. Un documentaire d’Ionut Teianu.