44 min •
Pour son portrait en 50 minutes de l’une des cités les plus musicales au monde, Samuel Petit a choisi deux fils conducteurs, ce duo de témoins débonnaires et le DJ de bounce music Rusty Lazer, et un fil marcheur, le populaire Trombone Shorty, visiblement plus à l’aise à pied qu’au volant. Des trois, le plus étonnant est sans doute Rusty. C’est lui, en tout cas, qui donne au documentaire des airs buissonniers, voire un parfum d’inédit : quand les autres poussent les portes d’institutions comme le House of Blues ou le Tipitina’s, ce dernier entrouvre celles du Fusion ou du Siberia Club, des lieux qu’aucun guide de voyage – sauf s’il est explicitement destiné à un lectorat gay – ne penserait à conseiller.\r\n\r\n