45 min •
Louis XVI est le troisième fils du Dauphin Louis et de Marie-Josèphe de Saxe. C’est un homme de grande taille (1,90 mètre) et d’une belle prestance, cultivé et intelligent mais doux et maladivement timide, marié à l’archiduchesse Marie-Antoinette. Dès son avènement, Louis XVI croit satisfaire l’attente de l’opinion en restituant aux parlementaires le droit de remontrance dont ils venaient d’être privés. C’est la première d’une longue suite d’erreurs qui lui seront fatales. Le roi tente aussi des réformes audacieuses avec Turgot mais retire très vite sa confiance à ce dernier sous la pression de la Cour et des privilégiés. Presque aussitôt, il conclut une alliance avec les États-Unis d’Amérique. Elle aboutit à un succès diplomatique, le traité de Versailles, mais précipitera aussi la faillite de l’État français. Dans l’urgence d’une réforme fiscale, il n’a bientôt d’autre solution que de convoquer les états généraux le 5 mai 1789. Deux mois plus tard, la prise de la Bastille marque le début de la Révolution. Tiraillé entre les partisans du compromis, adeptes d’une monarchie constitutionnelle, et les jusquauboutistes qui veulent en découdre avec les révolutionnaires, le roi cède à ceux-ci et, révulsé par les dispositions anticléricales de l’Assemblée, tente de fuir la capitale. Rattrappé, il est finalement emprisonné au terme d’une «journée révolutionnaire» le 10 août 1792 et guillotiné le 21 janvier 1793. Quatre mois plus tôt, la France est entrée en République.