52 min •
Ce docu n'a pas de note Des pâtes à base de vers de farine, une salade de sauterelles, des barres de muesli aux grillons… : ces mets raffinés pourraient se retrouver bientôt dans nos assiettes si cela ne dépendait que de Laetitia Giroud et de son ami Julien Foucher. Le couple a fondé dans le Sud de l’Espagne une des premières fermes d’insectes d’Europe. « GEO Reportage » s’est rendu là-bas. Les ténébrions meuniers ont un léger goût de noisette, explique Laetitia Giroud, qui élève par milliers ces vers de farine, ainsi que plusieurs espèces de mouches et de sauterelles. D’après Laetitia, leur consommation ne présente aucun danger pour la santé. Mieux encore : ils offrent une solution au risque de pénurie alimentaire lié à l’explosion démographique. Avec deux kilos de végétaux, on peut produire un kilo de ténébrions, alors qu’il en faut treize pour produire un kilo de viande bovine. Les insectes comestibles seraient donc une formule gagnante sur toute la ligne, mais c’est sans compter sur la répulsion qu’éprouvent de nombreux Européens à l’idée d’en manger… Reportage de Jean-Luc Nachbauer disponible jusqu’au 17/11/2021.