26 min •
Ce docu n'a pas de note Les métiers de l’hôtellerie exigent beaucoup de rigueur, mais aussi énormément d’engagement personnel. Les recruteurs sont particulièrement sélectifs, d’autant plus s’ils dirigent un établissement étoilé où la qualité est absolument de mise. Le point sur les contraintes et les essentiels à savoir sur le sujet du recrutement dans le secteur de l’hôtellerie.

Le recrutement en hôtellerie

L’hôtellerie-restauration possède une grande diversité de métiers et attire des profils qui vont du CAP au Bac+5. Il s’agit en effet d’un poids lourd de l’économie dans l’hexagone, car il occupe la quatrième place des employeurs privés avec ses 900 000 salariés.

La réalité du recrutement dans le secteur hôtelier

Tous les ans, les besoins conséquents en main-d’œuvre dans le domaine de l’hôtellerie peinent à être satisfaits. En effet, la France, destination gastronomique et touristique mondialement connue, accueille plus de 80 millions de touristes tous les ans. Il va de soi qu’il faut héberger et restaurer ces derniers. Des milliers de professionnels sont ainsi recrutés pour répondre à cette demande. Le Crédoc et Pôle emploi ont réalisé une enquête appelée BMO (besoins en mains-d’œuvre) qui recense 200 000 projets de recrutements chaque année dans l’hôtellerie-restauration. Divers profils sont recherchés : les diplômés du supérieur pour les postes de management, un personnel très qualifié pour les établissements de luxe ou réputés et des emplois peu qualifiés accessibles aux débutants.

Les cabinets de recrutement pour le secteur de l’hôtellerie

Pour avancer dans le secteur de l’hébergement et de la restauration, il est essentiel de bien comprendre le fonctionnement du recrutement dans l’Hôtellerie pour être sûr de s’entourer des bonnes personnes. À titre d’exemple, le poste de cadre nécessite des compétences particulières et ne peut être cadre qui le veut dans un établissement étoilé. Nous vous encourageons fortement à recourir aux services d’un cabinet de recrutement pour être sûr de trouver les meilleurs profils pour vos postes à pourvoir.

Le fonctionnement des métiers dans l’hôtellerie

Les recruteurs rencontrent des difficultés à embaucher du personnel dans les métiers de l’hôtellerie. Les travailleurs sont sujets aux saisonnalités, aux services de nuits, au turnover ainsi qu’à une qualité de service obligatoirement élevée.

Topo sur la qualité du service

Lorsqu’ils choisissent un hébergement classé, les clients s’attendent à une qualité de service irréprochable. Ils doivent bénéficier d’un accueil soigné dans un cadre parfaitement bien entretenu, mais aussi obtenir une information complète et transparente concernant les services proposés. Leur satisfaction ainsi que leurs réclamations doivent être traitées et suivies. Les salariés doivent être motivés, avoir le sens du service, de l’initiative et de l’autonomie. Ils doivent également être capables de s’intégrer facilement, être curieux, avoir une bonne présentation ainsi qu’un bon sens de la communication et de la hiérarchie pour fournir les meilleures prestations.

La saisonnalité et le turnover dans le secteur de l’hôtellerie

Les offres d’emploi dans l’hôtellerie-restauration sont à près de 20 % des contrats de travail saisonniers qui nécessitent de travailler de nuit et de faire des rotations. Les régions les plus visitées de France sont les plus concernées et les candidats, souvent peu qualifiés, sont en outre nombreux. Les employeurs faisant déjà face à un fort turnover se retrouvent en plus en difficulté pour fidéliser les nouveaux embauchés.