52 min •
Cinquante milliards d’euros : c’est le chiffre d’affaires annuel mondial de l’industrie du sexe, soit trois fois plus que celui de l’industrie de la musique. Un chiffre encore inimaginable, il y a quelques années et qui aujourd’hui est appelé à atteindre des sommets. Sur ce marché planétaire, les Etats-Unis occupent la plus grande place, suivis par l’Europe du Nord et plus timidement par la France. La Chine où la pornographie est interdite n’est pourtant pas en reste ; elle est devenue leader dans la fabrication de « sex-toys ». Depuis trente ans, nous assistons à une sexualisation croissante de la société, accélérée par internet. Le marché du sexe, qui fut longtemps à la marge, est désormais au centre du développement du capitalisme mondial. De l’Allemagne décomplexée à la « prude » France en passant par les Etats-Unis, leaders dans le marché du X et par la Chine, la réalisatrice Amal Mogaïzel mène l’enquête…