43 min •
Chercheur et journaliste, le spécialiste anglais de la mafia John Dickie enquête sur les liens complexes unissant depuis des décennies en Italie les hommes d’Église et les « hommes d’honneur ». En juin 2014, quand le pape François excommunie solennellement, devant des milliers de personnes rassemblées à Reggio di Calabria, tous ceux qui œuvrent pour la mafia, il s’agit d’une rupture majeure. Jusque-là, en Italie, entre l’Église catholique et les membres d’organisations criminelles qui ont toujours affiché leur attachement à la foi, le compromis, voire la collaboration, avait majoritairement prévalu. L’excommunication papale n’a pas empêché une procession religieuse villageoise, deux semaines plus tard, qui rendait ostensiblement hommage à un boss de la N’Drangheta, la mafia calabraise…