51 min •
Ce docu n'a pas de note L’artiste peintre Jacques Cesa porte en lui un petit air de Rigoletto. Amoureux de son coin de pays la Gruyère, il a crapahuté durant plus de vingt ans les montagnes à vaches, croquant à n’en plus finir la vie pastorale des alpages. Malgré son physique imposant, l’homme est timide, délicat et attentionné avec ceux qu’il dessine au pastel. Fasciné par les gestes rituels des paysans de montagne, il s’est introduit de chalet en chalet, peignant au passage armaillis, tavillonneurs et bergers dans leur intimité. Avec le temps, l’artiste a su capter l’âme des paysans, dont plusieurs sont devenus ses amis. Voyageur tardif, il prolonge ses observations et sa passion des gens de la montagne dans les vallées berbères au cœur de l’Atlas marocain. A plusieurs occasions le peintre a déposé son chevalet et ses pastels dans le petit village enroché d’Armed situé au pied du Toubkal. Au fil des semaines l’artiste Cesa prolonge ses observations et sa passion pour les gens de la montagne dans les vallées berbères du Maroc. Un documentaire de Dominique Clément pour Passe-moi les jumelles.