32 min •
1/5 (1) Vernis à ongles, fond de teint, mascara, rouge à lèvres, tous ces produits de maquillage partagent un même ingrédient, le mica. C’est lui qui leur donne leurs vertus brillantes et chatoyantes si appréciées et qui fait la fortune des grands groupes de cosmétiques l’Oréal, Lancôme, Dior ou Chanel. Ce qu’ignorent les centaines de millions d’acheteurs et d’acheteuses de ces produits à travers le monde, c’est que la plus grande partie de ce mica est extrait dans des conditions moyenâgeuses, dans une des régions les plus pauvres du globe, en Inde, dans le Jarkhand. Là, au milieu des familles qui creusent le sol à mains nues, toujours sous la menace des éboulements et des poussières toxiques, beaucoup d’enfants, souvent très jeunes. Le journaliste Brando Barenzelli a remonté les filières d’approvisionnement, il a filmé sur place les enfants de 8 ou 10 ans qui collectent le mica et les exportateurs indiens qui ferment les yeux sur les conditions d’exploitation du précieux minéral. Il a aussi débusqué les stratagèmes utilisés à chaque étape de la filière pour blanchir la provenance du mica importé en Europe et en dissimuler l’origine controversée. Un documentaire de Brando Baranzelli.