53 min •
Ce docu n'a pas de note Un portrait sensible de Françoise Hardy, une artiste qui n’en finit plus d’être en vogue. Propulsée idole des jeunes grâce à «Tous les garçons et les filles», «la Discrète», comme la surnommait Jean Gabin, conserve avec classe, un demi-siècle plus tard, son statut d’icône de la pop, dont la mélancolie a su charmer l’Europe entière. «Anomalie» dans le paysage musical hexagonal, élue autrefois «femme idéale» par Mick Jagger, objet d’un poème de Bob Dylan, couverte d’or par Paco Rabanne, Françoise Hardy tient de la référence absolue, tant en matière de style que de musique. Comment, avec un tel départ dans la vie, est-elle parvenue à se renouveler, à durer sans se faner ?