53 min •
Au cœur de la jungle de Porto Rico se cache le plus grand radiotélescope du monde (305 mètres de diamètre). Destiné à sonder les profondeurs de l’univers, il permet d’étudier des objets ou des phénomènes célestes que l’on ne peut observer avec des télescopes optiques. Depuis les années 1970, on chasse ici les pulsars, des restes d’étoiles mortes. Et c’est aussi d’Arecibo qu’un message de l’humanité a été lancé à d’hypothétiques civilisations.